Le coin des enfants (et des grands)

Les bandes dessinées

C’est certainement Tintin dans le livre "Le trésor de Rackam le Rouge" qui illustre le mieux les scaphandriers pour les dernières générations. 

Un livre découverte de  Matthias Picard, Jim Curious, Voyage au cœur de l’océan est une histoire muette destinée à un public de 7 à 77 ans. Deux paires de lunettes 3d sont glissées dans chaque livre permettant à l’enfant de lire le livre avec un parent. A mi-chemin entre bande-dessinée et livre illustré, ce livre au graphisme et à la facture rappelant les ouvrages de Jules Verne. 

Bien calé dans son scaphandre Jim Curious plonge explorer les fonds marins. Dès son passage sous l’eau, l’image s’enrichit du relief grâce à des lunettes 3D. Jim descend, descend, descend, et nous l’accompagnons dans les profondeurs, où il croise poissons, monstres, et autres bêtes de plus en plus étranges… Mais rien ne l’arrête ! il descend toujours, remontant le temps à mesure qu’il chute dans les profondeurs : épaves de la seconde guerre mondiale, vestiges d’un galion, cité perdue de l’Atlantide… jusqu’à découvrir les formes de vie les plus primitives, méduses étranges et monstres en tous genres… 

Un rêve qui a pour toile de fond la ville de Vevey. Un scaphandrier contemple la photo d’un arbre mystérieux, puis émerge et part à sa recherche. C’est le début d’une quête initiatique. Là-haut, il croise les habitants rétro de la ville rêvée de Vevey, qui le mènent auprès d’un ange aux ailes bandées. Plus tard, un arbre géant surgit du sol, un petit gavroche fait des songes qui le transportent chez un vieux magicien et un dictateur qui veut être artiste-peintre s’attaque à coups de canon à l’arbre, obscénité géante dans le paysage urbain. C’est ça, L’Au-dessus de Krum. Et c’est aussi des petites fées, de l’eau de brume, de l’eau tout court, de la terre, du feu, de l’air, du vécu...

Ce livre m'a été chaleureusement offert par mon collègue Michel...Grand amateur de BD...Merci...

Les jouets

Le remarquable livre de Philippe Damon retraçe l'histoire du jouet scaphandrier.

L'histoire du jouet scaphandrier, qui a débuté à la fin du XIXe siècle , est restée d'actualité malgré l'arrêt de l'utilisation de cet équipement lourd dans les années soixante-dix. On continue même à vouer à ce type de matériel un culte nostalgique... 

L’origine du jouet ayant comme thématique le scaphandre date donc de la fin du XIXe siècle. Les jouets scaphandriers sont la reproduction d’équipements existants et suivent leur évolution. Ce type de jouet touche principalement les pays qui connaissent un essor industriel (Angleterre, France, Allemagne).

L’aquarium

Ce livre, en s’ouvrant, nous dévoile un tableau composé de plusieurs scènes imprimées qui se succèdent, afin de donner une impression de perspective et de profondeur. Son origine peut remonter à l’exposition universelle à Paris de 1878. En effet pour cette occasion, un aquarium sous-terrain d’eau douce fut construit au Trocadéro. Celui-ci ressemble étrangement au décor de la grotte de l’album théâtre.

Les ludions

Vers 1900, grâce au concours Lépine qui avait pour but de promouvoir le jouet français et de créer de nouveaux types de jeux, le jouet scaphandrier va se développer. Le jouet qui symbolise le scaphandrier est le ludion, car il est plongé dans l’eau et alimenté en air par un tuyau, comme dans la réalité. Le joueur immerge un petit scaphandrier dans un récipient rempli d’eau et fait varier sa montée et sa descente suivant l’air insufflé à l’intérieur.

Le scaphandrier

Il s’agit d’un jeu de parcours italien dont le titre en italien est "Il palombaro". Il a dû être probablement fabriqué avant la première guerre mondiale. 

Après la seconde guerre mondiale, de nombreux fabricants de jouets vont proposer des ludions ou des scaphandriers.

Le fabricant américain Mattel, connu principalement pour ses poupées mannequins Barbies fabriqués dès 1959, proposera l'année suivante le fameux "Big Jim". 

La vulgarisation de la pratique de la plongée sous-marine sportive par le commandant  Cousteau a eu le même impact que la découverte du monde subaquatique de Jules Verne, Les jouets vont suivre l’évolution technique des appareils de plongée et faire naître « l’homme grenouille » qui n’altérera pas l’image du scaphandrier. En effet la fabrication ininterrompue du jouet scaphandrier prouve que petits et grands sont toujours fascinés par les scaphandriers, comparés à des aventuriers capables d’effectuer des exploits.

Le bricolage 

Pour les amateurs de bricolage, Guy Pradel  a crée un scaphandrier en papier à découper et à coller (carte de 15 x 20 cm, imprimée en sérigraphie à l’atelier des Arts Décoratifs de Strasbourg). Une fois terminé, le gaillard de 12 cm de haut est prêt à affronter les monstres des fonds marins, ou à prendre la poussière sur une étagère. 


Celui-ci peut être commandé sur www.superfourbi.net  et le mode d'emploi trouvé sur www.lumiereverte.wordpress.com .

Les jeux vidéos 

Même avec les jeux vidéos de dernière génération, les scaphandriers à casque sont toujours d'actualité !

Little Big Planet se présente comme un « jeu créatif » qui se résume au travers de sa devise « Play, Create and Share » (« Jouez, créez et partagez ») : il implémente un outil de création de contenus qui permet de concevoir ses propres niveaux, de personnaliser ses avatars et s'accompagne d'une dimension communautaire avec du jeu multijoueur et la possibilité de partager ses créations en ligne. Le jeu repose sur un univers onirique de bric-à-brac aux propriétés physiques réalistes. 

Traduire cette page

Sources bibliographiques : "Le jouet scaphandrier et son histoire de Jules Verne à nos jours" & "Jim Curious voyage au coeur de l'océan" avec l'accord de leurs auteurs.
Copyright 2013 - www.scaphandrier.ch - All rights reserved.